mardi 29 décembre 2015

Ce que 2015 m'aura appris



2015 aura été une année assez intense que ce soit dans notre société ou dans ma vie personnelle. Et plutôt que de réfléchir à de nouvelles résolutions pour 2016, que je sais d'avance inutiles, j'ai préféré me focaliser sur ce que l'année passée m'a appris !
Ce sont des principes simples mais il faut parfois un déclic pour qu'elles passent de "je sais que je devrais faire ça" à "c'est évident, pourquoi n'ais-je pas commencé plus tôt !", 2015 aura été mon déclic :)


- Ne pas bâcler ses relations.

La vie est complètement aléatoire et, les divers événements parisiens nous l'ont claqué au visage, elle peut s'arrêter en 2 secondes. J'ai eu la chance de ne perdre personne mais comment aurais-je réagi, si en plus, d'apprendre le décès d'une personne chère, notre relation s'était arrêtée brutalement sur un non-dit, un sms non répondu, une dispute... ? Les remords et les regrets peuvent être évités, ou tout du moins diminués, contrairement à la peine, alors ne laissons pas les choses au point mort en pensant qu'on a le temps de les arranger. Soignons les gens qu'on aime, créons nous des souvenirs, ça, ça restera à vie.


- Exprimer ses pensées positives au moment où on les a.

Compliments, affection, remerciements, ou même gratitude d'un moment parfait... rien ne nous empêche de le dire oralement et pourtant bien souvent, je me suis rendue compte que je le gardais pour moi, par réserve ou timidité ou tout simplement parce que je ne voyais pas l'intérêt de le partager. Et bien en fait, c'est bien bête ! Un compliment peut donner le sourire pour une journée (et vous n'imaginez pas le taux de propagation des sourires !), un merci ou un je t'aime, c'est important et c'est pas tout le temps, et souligner un moment magique, là tout de suite, permet de suspendre l'instant, de s'en rendre encore plus, et d'en profiter encore plus.

- Privilégier les souvenirs aux objets.

Difficile pour moi qui suis un peu beaucoup du genre accumulatrice compulsive mais force est de constater que les objets ça s’amasse, ça encombre les lieux et les pensées contrairement aux souvenirs qui font sourire et élèvent l'énergie, le moral et améliorent les relations.C'est dans cette optique là que j'ai proposé un Noël différent à ma famille proche cette année, et c'est un des Noël les plus sereins et mémorables que j'ai pu avoir ! Ma vision sur la consommation a beaucoup évolué cette année, de par mes lectures et mon expérience de -sans emploi-sans revenus-retour au domicile familial-pendant une longue année, et je pense faire plusieurs articles à ce sujet, voire y consacrer une rubrique !

- Oser se lancer et terminer ce qu'on a commencé

Cette année plus que les toutes les autres m'a semblé être passée à une vitesse folle !! Et quand je regarde ce que j'ai accompli et bien je ne suis pas vraiment fière. Je me suis rendue compte qu'une fois qu'on enlevait ou les études ou le travail à temps plein, il ne restait plus grand chose de notable qui remplissait ma vie. Et pourtant, je n'ai jamais eu autant d'idées de projets ni autant de temps pour les réaliser ! Je ne veux plus être déçue de mon bilan de fin d'année, les mois passent super vite, et la vie aussi si j'en crois ma grand-mère, alors c'est parti pour l'action ! (Et ça aussi je vous en reparlerais!)

- Etre plus présent dans ce qu'on fait pour ce rendre compte de la chance qu'on a.

Ça paraît probablement un peu culcul comme ça mais c'est des plus gros changements que j'ai pu constater dans ma vie cette année. Et pourtant je pars de loin ! Longtemps surnommée la râleuse, cette année de "retour à zéro" a chamboulé ma vision des choses et depuis que j'ai eu la chance inouïe de pouvoir emménager de nouveau dans un "chez-moi" en août, je suis en gratitude suprême quotidienne ! Au début, j'étais contente à chaque action que je pouvais refaire à ma sauce peu importe la tâche :  rangement, ménage, ... tout y passait ! Je pensais sincèrement que ce sentiment de gratitude disparaîtrait avec le temps, l'humain ayant quand même une fâcheuse tendance à s'habituer aux belles choses et vouloir toujours plus et mieux. Et pourtant nous sommes fin décembre, et je me surprends encore et toujours à me réjouir, à savourer et à me rendre compte que - oh tiens, j'ai quand même vachement de chance ! - en regardant mon amoureux rentrer du travail, en me faisant réveiller la nuit par mon chat qui veut un câlin, en invitant des proches à venir chez moi, en fermant les volets le soir, en nettoyant ma salle de bains toute neuve, en étendant mon linge qui sent bon ma nouvelle lessive, en collant des photos au mur de mon bureau, en sortant mon énorme trousseau de clefs de ma poche, etc...
Alors bon, ce n'est pas non plus systématique, je ne passe pas toute la journée l'air béat, mais voilà, j'entends souvent ce petit "merci" dans ma tête qui me fait sourire et je compte bien rester attentive à toutes ces petites choses qui, l'instant d'un moment, me rendent heureuse.


Et pour vous, quelles sont les leçons marquantes de cette année 2015 ? 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire